Partagez

Restez informés

Journée d’action européenne le 21 janvier

mercredi 14 décembre 2016

Nous, la société civile, les organisations de base, les mouvements syndicaux, les agriculteurs, les groupes environnementaux et sociaux de toute l’Europe, appelons à une journée européenne d’actions décentralisées contre l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada (le CETA, ou AECG en français) le 21 janvier et à d’autres actions décentralisées et mobilisations avant le vote du Parlement européen le 2 février.

Carte des mobilisations en France le 21 janvier 2017

Liste des évènements

Date Ville Lieu Descriptif
21/01/2017 à 11:00 Marseille rue Henri Barbusse

Action Stop CETA devant le siège régional de la Commission Européenne à Marseille - 2 rue Henri Barbusse

Le 21 janvier à 12h, où que nous soyons, brandissons une pancarte : « STOP CETA, NON au traité de libre échange UE-CANADA ».

21/01/2017 à 10:00 Bourg-en-Bresse marché couvert

Rassemblement informatif sur le marché couvert de Bourg-en-Bresse : banderole, tracts. RV 10h00 entrée Nord.

21/01/2017 à 14:30 Nice

Déambulation avec tractage de l’avenue Jean Médecin (Nice Etoile) jusqu’au consulat du Canada (10 rue Lamartine) pour remettre un courrier au consul lui demandant d’intervenir auprès de son gouvernement pour qu’il ne signe pas le CETA

21/01/2017 à 10:00 Bar-sur-Seine place du marché

Rendez-vous à 10h place du marché à Troyes près de la station des bus.

21/01/2017 à 09:30 Carcassonne place Carnot

Animation , tractage et manifestation sur le marché place Carnot

21/01/2017 à 10:00 Castelnaudary cours de la république

Rassemblement à partir de 10h cours de le république
Stand d’information, distribution de tracts...

14/01/2017 à 15:00 Aix-en-Provence

Le Collectif Stop TAFTA/CETA Aix-Salon-Gardanne organise un défilé sur le cours Mirabeau.

Animation avec 3 groupes portant des masques de moutons en colère représentant les biens communs et la démocratie que nous défendons, masques de loups représentant les prédateurs de la finance et des multinationales, citoyens ...tous munis de panneaux

21/01/2017 à 15:00 Caen place Pierre Bouchard

Rdv 15H place Pierre Bouchard, 14000 Caen

Organisé par StopTafta14.

21/01/2017 à 15:00 La Rochelle Sur le port, au pieds de la statue Duperre

SUR LE PORT, aux pieds de la STATUE DUPERRE de 15 H à 17 H avec pancartes et panneaux, pour selon le nombre une chaîne humaine autour du vieux port, éventuelles prises de parole. Les élu-e-s sont invité-e-s à apporter leurs écharpes tricolores.
Selon le nombre, déambulation ou rassemblement.

Organisé par le Collectif Stoptafta Ceta LA ROCHELLE.

21/01/2017 à 10:30 Quimper

Rassemblement Place Terre au Duc à l’appel du Collectif stop Tafta-Ceta de Quimper Cornouaille sur le thème « le CETA solde... » (ex Le CETA solde le principe de précaution, le CETA solde l’agriculture paysanne, etc...)) avec stand (boeuf aux hormones, poulet au javel, fruit OGM, etc.), panneaux, fresque, cartes postales pour eurodéputés à signer, tract et prises de parole.

21/01/2017 à 10:30 Dijon place F. Rude

rendez-vous place F.Rude à 10h30 le samedi matin.
A partir de ce point fixe déambulation vers la place de la république et la place Darcy . Signature des cartes postales et distribution des brochures contre le CETA

21/01/2017 à 15:00 Saint-Brieuc boulevard Clémenceau

Le samedi 21 janvier dans le cadre de la journée européenne contre le CETA, le collectif citoyen stop Tafta Trégor , le collectif citoyen « le repaire de Guingamp » et le collectif citoyen Briochin seront mobilisés et appellent à un rassemblement avec prises de parole des collectifs et de leurs soutiens.
- > Rassemblement à 15h00, 4 boulevard Clémenceau à Saint-Brieuc.

21/01/2017 à 11:00 Guingamp place de l’échiquier

Le samedi 21 janvier dans le cadre de la journée européenne contre le CETA, le collectif citoyen stop Tafta Trégor , le collectif citoyen « le repaire de Guingamp » et le collectif citoyen Briochin seront mobilisés et appellent à un rassemblement avec prises de parole des collectifs et de leurs soutiens.
- > Rassemblement à 11h00, place de l’échiquier à Guingamp.
A l’issue de ce premier rassemblement, les collectifs de Lannion, Guingamp et Saint Brieuc proposent de poursuivre par un pique-nique en commun, puis ensuite de se rendre devant la permanence parlementaire du député européen Alain Cadec .

21/01/2017 à 14:00 Chartres

Déambulation avec panneaux et déguisements pour informer, sensibiliser, échanger avec les passants et distribuer des tracts.

https://www-facebook.com/Stop-Tafta-28-866800066763310

21/01/2017 à 10:00 Morlaix

Marché : Place Allende. Déambulation avec déguisements, DISTRIBUTION DE TRACTS, INFORMATION et RASSEMBLEMENT

21/01/2017 à 10:00 Grenade marché de Grenade

Présence sur le marché de Grenade samedi 21/01
- avec cartes postales à remplir. 2 choix : poster dans boîtes aux lettres mobiles OU à la Poste
- diffusion de tracts

21/01/2017 à 09:00 Saint-Gaudens marché de Saint Gaudens

9h grand collage
10h stand sur le marché panneaux , banderoles , information, distribution de tracts et autocollants

21/01/2017 à 10:30 Bordeaux

À Bordeaux, nous commençons cette journée à l’Utopia, à 10h 30 dans la salle de la cheminée, pour un petit déjeuner informatif sur la « toile d’araignée » des Traités de libre-échange : CETA, TAFTA, TISA (privatisation des services publics) et les APE (Afrique).
À 13h30, de la place Camille Jullian, nous irons place Saint Projet pour demander au public de signer et d’envoyer aux député.es européens des cartes, leur demandant de voter contre le CETA ! Cet envoi sera fait, avec animation musicale, à la poste de St Projet.

21/01/2017 à 14:00 Montpellier place Jean Jaurès

Action et distribution de tracts

18/01/2017 à 20:00 Rennes Maison de Quartier de Villejean

Le Traité UE - Canada (CETA)
avec la participation de Marc Humbert
Professeur Economie Politique Université de Rennes 1

Le Mercredi 18 Janvier à 20H
Maison de Quartier de Villejean
2 Rue de Bourgogne - Rennes

Organisé par le Collectif Stop Tafta Rennais.

21/01/2017 à 15:00 Rennes place de la mairie

Rassemblement Place de la Mairie.
Stand, Prise de parole.

Organisé par le Collectif Stop Tafta Rennais.

21/01/2017 à 14:00 Tours place du Grand Marché

Rebaptiser la place du grand marché en PLACE DU GRAND MARCHE TRANSATLANTIQUE avec une animation relative aux traités de libre échange

21/01/2017 à 10:00 Grenoble

Nous allons circuler en ville de marché en marché dans lesquels nous nous arrêterons pour proposer la soupe du CETA avec du bon bœuf aux hormones, du bon poulet à la javel et bien sure les bons légumes garanti 100% OGM. Ce sera aussi l’occasion de distribuer les cartes postales du collectif et de les remplir sur place.

Organisé par Attac-Isère, Alternatiba.

21/01/2017 à 14:00 Bourgoin-Jallieu

Nous symboliserons avec des cercueils l’enterrement de la démocratie, l’agriculture, du climat de la cop21..., assassinés par les multinationales .
Nous réaliserons un DIE IN tout cela avec des concert de casseroles.
distribution de tract et récolte de signatures pour les adresser à nos députés européens

21/01/2017 à 10:00 Lons-le-Saunier

RDV à 10h Place de la Liberté.
Animation, déambulation déguisée (bagnards, poulets chlorés, boeufs aux hormones, crieur public, trompette, etc....) en direction du Cours Sully. Interpellation des citoyens avec distribution de tracts et documents CETA, pétition Hollande, envoi de cartes postales aux eurodéputés par les soins du collectif.

21/01/2017 à 11:30 Saint-Étienne

Informations à venir.

Organisé par Stop-TAFTA Loire-sud.

21/01/2017 à 11:30 Saint-Étienne place de l’hotel de ville

Rassemblement coloré et sonore, avec animation, distribution de tracts et prises de paroles, notamment celle de Laurent Pinatel (porte parole de la Confédération Paysanne)

21/01/2017 à 14:00 Nantes

Rassemblement à Nantes pour sensibiliser les citoyens sur la question du CETA.

21/01/2017 à 15:00 Saint-Nazaire esplanade des Droits de l’Homme

Rassemblement et distribution de tracts pour informer sur les enjeux du CETA et sur la conférence désarticulée organisée par le collectif.

Esplanade des Droits de l’Homme, à l’angle de la Rue de la Paix

21/01/2017 à 14:00 Orléans place de la république

DISTRIBUTION DE TRACTS PLACE DE LA RÉPUBLIQUE DE 14H à17h

21/01/2017 à 15:00 Marmande Rue des 9 fontaines

Nous nous rassemblerons devant la permanence parlementaire de Matthias Fekl, suite à cela, nous déambulerons jusqu’à la place des 9 fontaines afin de conclure par un die-in en plein milieu de la place.

https://www.facebook.com/events/755273277958303/

21/01/2017 à 15:00 Angers Place du ralliement

diffuser des rapports et vidéos sur le CETA (datageule...)
partager la pétition pour Francois Hollande
distribuer les cartes pétitions Ceta Check pour les eurodéputés
Actions :
1- Marché avec Ceta/ sans Ceta :
boeuf aux hormones
ragoût aux pesticides
tarte aux OGM...
2- Scénette états, citoyens/multinationales
3-Chansons

https://www.facebook.com/events/141208689712985/

21/01/2017 à 15:00 Reims place d’Erlon

fontaine de la Solidarité, place d’Erlon à Reims. Rendez-vous avec pancartes, casseroles et percussions
pour déambuler contre cet accord de libre-échange !

21/01/2017 à 00:00 Metz

Panneaux explicatifs des traités et discussions avec les passants
Distribution de tracts et appel à solliciter les citoyens à interpeller leurs élus

Organisé par le COLLECTIF STOP TAFTA-CETA-TISA 57.

21/01/2017 à 13:30 Lille

Rejoignez-nous au rassemblement place de la République à Lille.
Le départ de la déambulation festive et bruyante (casserolade) est prévu à 13h30 de la place de la République pour rejoindre, via les rues piétonnes, la place Rihour.
Place Rihour, des prises de paroles et animations sont prévues à destination des eurodéputé.e.s de notre circonscription.
Les passant-e-s seront invités à remplir des cartes postales à destination de l’eurodéputéee de leur choix.
Fin prévue vers 15h.
Contact : tafta.npdc@gmail.com

21/01/2017 à 00:00 Dunkerque

Informations à venir.

Organisé par Stop TAFTA Dunkerque.

21/01/2017 à 10:00 Compiègne place Saint Jacques et marché rue Ste Corneille

Distribution de tracts et signatures de cartes postales.
RV Place Saint Jacques à 9h45 et distribution de cartes postales sur le marché rue Ste Corneille face à la Mairie.

21/01/2017 à 10:30 Boulogne-sur-Mer marché de plein air, angle des rues Thiers et Grande Rue

Rassemblement militant de 10H30 à 13 heures, devant le marché de plein air, angle des rues Thiers et Grande Rue : sensibilisation des élus, citoyens et professionnels aux effets néfastes de l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada, le CETA (Comprehensive Economic and Trade Agreement), ou AECG (Accord économique et commercial global).

Organisé par Attac du Boulonnais pour le Collectif STOP TAFTA Opale 62 (https://twitter.com/attac_opale)

21/01/2017 à 14:00 Clermont-Ferrand musée Bargoin

RDV le 21/1/2017 (samedi) à 14 heures sur les marches du musée Bargoin rue Ballainvilliers.
Venez avec un bâillon (blanc de préférence) ou sera inscrit : CETA et une pancarte autour du cou sur laquelle sera représenté un drapeau d’un pays européen de votre choix.
Pour le reste c’est une surprise...

21/01/2017 à 16:30 Hendaye

Français, Basques, Espagnols se retrouvent sur le pont Hendaye/Irun à 16h30 pour une chaîne humaine suivie d’un « Parlement des Peuples ».

21/01/2017 à 10:00 Bagnères-de-Bigorre marché de Bagnères de Bigorre

Le collectif Stop TAFTA & CETA 65 organise une journée d’information sur le CETA le samedi 21 janvier lors des 4 marchés marchés les plus importants du département.
Rendez-vous de 10 heures à 12 heures pour les volontaires et les citoyens qui se sentent concernés !

21/01/2017 à 10:00 Vic-en-Bigorre marché de Vic-en-Bigorre

Marché de Vic-en-Bigorre

Le collectif Stop TAFTA & CETA 65 organise une journée d’information sur le CETA le samedi 21 janvier lors des 4 marchés marchés les plus importants du département.
Rendez-vous de 10 heures à 12 heures pour les volontaires et les citoyens qui se sentent concernés !

21/01/2017 à 09:30 Perpignan marché de la République

Présence citoyenne sur le marché de la République. Informations dénonçant le CETA et ces effets pervers. Signatures de cartes postales adressées aux députés européens .
Les organisations et les personnes désirant participer à cette action sont invités à une réunion de préparation le vend 13/01, 18h30 à la Cyberbodéga, 26 rue de L’Avenir, Perpignan.

Organisé par Alternatiba, ATTAC 66, le collectif stop GMT-TAFTA 66, et Solidaires 66

21/01/2017 à 14:00 Strasbourg Place Kléber

A l’occasion de la journée européenne contre l’accord de libre-échange entre l’UE et le canada (#CETA), nous, citoyen.ne.s et militant.e.s, engagé.e.s ou non, appelons à vous rassembler sur la Place Kléber à Strasbourg le samedi 21 janvier 2017 à 14h.

Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre d’actions décentralisées organisées avant le vote du parlement européen le 15 février.

21/01/2017 à 14:00 Lyon

Rendez-vous 14 H place Bellecour.
Déambulation ponctuée d’animations visuelles et sonores (venir avec sa casserole), enterrement de la démocratie...

21/01/2017 à 12:00 Mâcon

Nous allons faire signer une carte que nous remettrons au Député Européen local, que nous rencontrons fin janvier. Nous distribuerons également le tract.
Le lieu de l’action sera annoncé au dernier moment. informations à suivre

21/01/2017 à 10:00 Chambéry Marché de Chambéry

Action CETA prévue par Attac Savoie et les Amis de la terre en Savoie le 21/01/2017 de 10 h à 12 h. « La roue de l’infortune » Jeu animé sur le marché de Chambéry, pendant que nous distribuerons les cartes postales et ferons signer la pétition que nous faisons déjà circuler dans nos réseaux en Savoie, Haute-Savoie et Isère pour demander à Monsieur Michel Dantin, député européen et maire de Chambéry, de voter contre le CETA le 2 février 2017.

21/01/2017 à 14:00 Paris boulevard Saint-Germain

Rdv à 14h au 288 boulevard Saint Germain

https://www.facebook.com/events/327650474302221/

21/01/2017 à 15:00 Rouen place de la cathédrale

A Rouen, nous vous appelons à vous rassembler place de la Cathédrale samedi 21 janvier à 15 heures pour dire NON au CETA.
Collectif stop tafta ROUEN

21/01/2017 à 11:00 Gonfreville-l’Orcher

Appel pour un rassemblement citoyen contre la ratification du traité libéral de libre échange entre l’Europe et le Canada, devant la Mairie de Gonfreville l’Orcher, à 11h00, le samedi 21 janvier 2017.

Campagne de signatures en faveur de la pétition contre ce traité, intervention du Maire de Gonfreville l’Orcher, interventions de militants associatifs et syndicaux.

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=385070258512327&set=a.116765832009439.1073741828.100010280676339&type=3&theater

21/01/2017 à 11:00 Montigny-le-Bretonneux gare St Quentin en Yvelines

Venez nous rejoindre

samedi 21 janvier de 11h à 13h
près de la gare de Saint-Quentin-en-Yvelines,
à “la diagonale” à l’intersection de l’avenue du centre et de l’avenue Gustave Eiffel.

Soyez nombreux à participer à cette manifestation pacifique. Nous présenterons les dangers du TAFTA et du CETA aux habitants et distribuerons un tract détaillé.

21/01/2017 à 10:00 Mantes-la-Jolie marché de Mantes-la-Jolie

Nous préparons une animation sur le marché de Mantes la jolie, avec des panneaux humoristiques, signatures de cartes CETA-CHECK, tracts, autocollants ...et chocolats chauds

21/01/2017 à 10:00 Mantes-la-Jolie marché de Mantes-la-Jolie

Nous préparons une animation sur le marché de Mantes la jolie, avec des panneaux humoristiques, signatures de cartes CETA-CHECK, tracts, autocollants ...et chocolats chauds

21/01/2017 à 09:00 Amiens marché sur l’eau

Pendant un mois (du 20 décembre au 20 janvier), nous allons faire remplir les cartes postales destinées aux eurodéputés dans notre entourage. Le 21 janvier, nous serons au marché sur l’eau à Amiens, auprès des producteurs locaux et face à la Poste, pour faire écrire, tout en informant la population, des dizaines de cartes qui viendront s’ajouter à celles que nous aurons collectées d’ici-là.

Ensuite nous irons symboliquement peser et envoyer l’ensemble des cartes postales collectées à La Poste.

https://www.facebook.com/events/727322960777884/

21/01/2017 à 14:30 Toulon Bourse du travail de Toulon

Conférence débat sur TAFTA CETA et l’agriculture animée par un responsable de la Confédération Paysanne du Var

21/01/2017 à 14:00 Avignon parking des italiens

Tractage pendant la marche à vélo ou à pied au départ du parking des Italiens à 14h00 jusqu’à l’hôtel de ville. Info CETA et incitation à contacter les Eurodéputés du Sud Est récalcitrants pour voter contre le CETA

21/01/2017 à 15:30 La Roche-sur-Yon place Napoléon

Il s’agit de dénoncer ce qui nous attend si le CETA rentre en application en terme de changement dans nos assiettes avec dégustation :

- de ragoût aux pesticides, tarte aux OGM, de bœuf aux hormones...

Et de faire signer la carte postale pétition adressée aux député-e-s européens, la pétition....

L’action se déroulera place Napoléon de 15 h 30 à 17 h 30.

Une réunion de préparation (bricolage) se tiendra le mercredi 18 janvier de 17 h à 19 h, salle 2 de la bourse du travail. (confection de banderole....)

Matériel : chaudron, carbo glace, tarte aux maïs, stand, tables, vin chaud, réchaud.

21/01/2017 à 14:30 Limoges place de la république

Rassemblement place de la République devant le siège du député européen jean-Paul Denanot qui n’a toujours pas répondu sur ses intentions de son vote le 15 février 2017 sur le Ceta


Voir la liste détaillée des évènements

Annoncez vos évènements


Tout au long des négociations et de la phase de vérification juridique du texte, nous avons dénoncé à maintes reprises les graves problèmes que pose le texte de l’accord. Nous avons fait des propositions concrètes qui cherchaient à démocratiser nos politiques commerciales et à les rendre plus transparentes, tout en les recentrant sur la protection de l’environnement et la défense des droits humains fondamentaux. Mais comme en fait foi le texte de l’AÉCG / CETA tel que signé en octobre 2016, nos inquiétudes sont restées lettre morte et c’est pourquoi nous nous opposons résolument à sa ratification.

Des deux côtés de l’Atlantique, provenant entre autres des milieux syndicaux, agricoles, environnementaux, de défense des consommateurs, de la santé publique, des droits sur Internet, un large éventail d’organisations sociales ainsi que des petites et moyennes entreprises (PME) s’opposent à l’accord.
Nous voulons souligner certaines de nos préoccupations fondamentales concernant l’accord tel qu’il est signé :

  • L’AÉCG / CETA donnerait à des milliers d’entreprises le pouvoir de poursuivre des gouvernements et contester les mesures légitimes et non discriminatoires qu’ils adoptent pour protéger les droits des peuples et la planète. Rien dans l’entente ou dans les déclarations d’accompagnement n’empêcherait les entreprises d’utiliser les droits qu’accorde l’AÉCG / CETA aux investisseurs et qui leur permettent d’intimider les décideurs et de les influencer en leur faveur quand ils réglementent en fonction de l’intérêt public, par exemple en matière de lutte au changement climatique. L’AÉCG / CETA laisse même la porte grande ouverte à des compensations aux entreprises pour des profits futurs non réalisés lorsqu’un changement de politique affecte leur investissement. Loin de réformer « radicalement » le mécanisme de résolution des différends entre les investisseurs et l’État, l’AÉCG / CETA non seulement en élargit la portée mais l’institutionnalise.
  • Le Système judiciaire sur l’Investissement (SJI) accorde aux investisseurs des droits hautement exécutoires mais n’exige, en contrepartie, aucune obligation. Cet instrument ne permet pas aux citoyennes et citoyens, aux communautés ou aux syndicats de porter plainte lorsqu’une entreprise viole l’environnement, les droits du travail, la santé et la sécurité, ou d’autres normes. Ce système risque d’être incompatible avec le droit de l’UE puisqu’il crée un système juridique parallèle qui permet aux investisseurs de contourner les cours de justice existantes. Le SJI est discriminatoire du fait qu’il octroie des droits aux investisseurs étrangers dont ne peuvent jouir les citoyens en général ni les investisseurs nationaux.
  • Contrairement aux droits des entreprises, l’AÉCG / CETA inclut des dispositions sur les droits du travail et sur le développement durable qui ne peuvent être appliquées de façon contraignante et efficace au moyen de sanctions. Elles demeurent des affirmations vides, sans effet sur les dangers que les autres chapitres de l’accord posent aux droits des travailleurs, à la protection de l’environnement et aux mesures visant à atténuer le changement climatique.
  • L’AÉCG / CETA limite de façon drastique la capacité des gouvernements de créer, développer et réglementer les services publics, et de les ramener dans le domaine public en cas d’échec des libéralisations et privatisations. L’AÉCG / CETA est le premier accord de l’UE où la libéralisation des services est la règle et où les réglementations publiques sont l’exception. L’accord menace l’accès des populations à des services de qualité dans des domaines comme ceux de l’eau, du transport, de la santé et des programmes sociaux, et mine les efforts pour développer des services publics qui répondent à des objectifs d’intérêt général.
  • Une étude indépendante des impacts économiques de l’AÉCG / CETA prédit que des emplois seraient perdus tant au Canada qu’en Europe, que la croissance économique serait plus lente qu’en l’absence d’accord, et que les gains en revenus seraient non seulement faibles mais qu’ils iraient largement aux détenteurs de capitaux, aux dépens des travailleuses et travailleurs. En conséquence, on prévoit que les inégalités sous le régime de l’AÉCG / CETA seront plus grandes que sans lui.
  • L’AÉCG / CETA rendrait le Canada et l’UE plus vulnérables aux crises financières en libéralisant encore davantage les marchés financiers et en limitant drastiquement la portée des réformes qui touchent aux principales causes de l’instabilité financière et qui assurent une meilleure protection des consommateurs et de l’économie en général.
  • Au Canada, l’AÉCG / CETA aurait pour effet d’augmenter le coût des médicaments de marque d’au moins 850 millions $ par année (583 millions d’euros). De plus, l’accord aurait un impact négatif sur plusieurs droits fondamentaux, dont le droit à la vie privée et à la protection des données, et restreindrait la capacité de l’UE et du Canada de moduler les droits démesurés de propriété intellectuelle (DPI) quand ils limitent l’accès au savoir et à l’innovation. Certains DPI ressemblent de près au texte de l’Accord commercial anti-contrefaçon (ACTA en anglais) qui a été rejeté par le Parlement européen en 2012.
  • Les règles de l’AÉCG / CETA sur la coopération règlementaire et la réglementation domestique poseront des obstacles additionnels aux législateurs et consolideront l’influence des lobbyistes d’entreprises sur l’élaboration des politiques publiques, minant potentiellement la mise en œuvre des politiques d’intérêt général dont nos sociétés ont besoin.
  • Des deux côtés de l’Atlantique, l’AÉCG / CETA soumettrait les agriculteurs à la pression de la concurrence avec un impact négatif sur leurs moyens de subsistance, sans gain substantiel pour les consommatrices et consommateurs ; augmenterait le contrôle des transnationales sur les semences ; ferait obstacle aux politiques d’achat local des aliments ; menacerait les hauts standards de production et de transformation alimentaires ; et minerait les efforts pour développer une agriculture durable et respectueuse de l’environnement.  
  • Sous le régime de l’AÉCG / CETA, les mesures de précaution pour protéger les consommateurs, la santé publique et l’environnement pourraient être contestées, sous prétexte qu’elles sont trop contraignantes, ne sont pas vérifiées scientifiquement ou qu’elles constituent des barrières déguisées au commerce. Rien, dans le texte de l’AÉCG / CETA ni dans les déclarations qui l’accompagnent, ne protège de façon efficace le rôle du principe de précaution au sein des politiques règlementaires européennes, tandis que dans certaines sections plusieurs principes sont même en conflit.

L’AÉCG / CETA est l’aboutissement d’un processus de négociation qui a été mené de façon secrète par le précédent gouvernement canadien et la précédente Commission européenne. Le texte final de l’AÉCG, et les déclarations qui l’accompagnent, ont pratiquement ignoré l’ensemble des amendements raisonnables et très spécifiques proposés par la société civile afin de corriger les déficiences de l’accord.

Dans son état actuel, l’AÉCG / CETA n’est pas un accord de commerce progressiste. Ce serait une erreur d’adopter ce traité, et les inquiétantes dispositions qu’il comporte, en s’en servant comme modèle pour négocier des accords futurs. L’AÉCG / CETA est une version rétrograde et encore plus intrusive de l’ancien programme de libre-échange conçu par et pour les plus grandes
transnationales du monde. Nous avons besoin d’un changement de paradigme vers une politique commerciale transparente et inclusive fondée sur les besoins des peuples et de la planète.

Ratifier l’AÉCG / CETA nous éloignera d’un tel changement, aujourd’hui grandement nécessaire.

Afin de faire entendre ces messages avant le vote du Parlement européen, nous appelons les organisations de la société civile et les citoyens à organiser des actions décentralisées à travers l’Europe le 21 janvier 2017. Nous appelons à multiplier les lieux et les formes d’actions afin d’encourager les citoyen-ne-s à s’informer, à s’engager et à se mobiliser localement contre la ratification de cet accord.

Annoncez votre évènement

Organisation