Partagez

Restez informés

Collectif Stop TAFTA - Non au Grand Marché Transatlantique

  • Accord UE-Mercosur : ce n’est pas fini ! Redoublons d’efforts !

    mercredi 20 janvier 2021

    A l’automne 2020, la Commission européenne et la présidence allemande de l’UE n’ont pas été en mesure de finaliser l’accord UE-Mercosur et ouvrir le processus de ratification. Cette première victoire n’a pourtant pas enterré ce projet d’accord. La Commission, soutenue par certains États-membres de l’UE favorables à l’accord, et avec le consentement de certains autres, dont la France, qui souscrivent à l’idée de le modifier à la marge, multiplie les initiatives pour sauver l’accord UE-Mercosur. Les prochains (...)

    Lire la suite de l’article

  • Le Gouvernement demande à l’UE « une sortie coordonnée » du Traité sur la Charte de l’énergie

    mercredi 23 décembre 2020

    Cela fait des années que les organisations de la société civile se mobilisent pour demander à l’UE et à ses États-membres de quitter le Traité sur la charte de l’énergie (TCE) au motif qu’il est désormais utilisé par les investisseurs pour dissuader les pouvoirs publics de mener une transition énergétique d’ampleur (Loi Hulot édulcorée par exemple). Ces efforts commencent à porter leurs fruits : plusieurs ministres annoncent avoir écrit à la Commission européenne pour « étudier une sortie coordonnée de l’UE (...)

    Lire la suite de l’article

  • Le Traité sur la charte de l’énergie, qui protège les pollueurs ne peut pas être modernisé ! Il faut en sortir

    jeudi 17 décembre 2020

    Le trop peu connu Traité sur la charte de l’énergie (TCE) se trouve au cœur d’une controverse publique majeure dont l’issue aura des effets importants sur l’ambition des politiques climatiques en Europe et ailleurs. Alors que les critiques publiques venant de la société civile, mais aussi de parlementaires, se font toujours plus nombreuses et plus fortes pour dénoncer le rôle néfaste que joue le TCE, ses promoteurs veulent le sauver à travers un processus de modernisation qui vient de débuter mais qui (...)

    Lire la suite de l’article

  • Le temps est venu de refonder la politique commerciale européenne

    mercredi 25 novembre 2020

    La pandémie de Covid-19 a mis en lumière les dangers que génèrent la mondialisation néolibérale et productiviste sur nos système de santé et notre avenir. Plus de 80 organisations de la société civile européenne, parmi lesquelles, en France, le collectif national Stop CETA/Mercosur, l’Aitec, les Amis de la Terre, Attac France, le CADTM, le CCFD-Terre Solidaire, la Confédération paysanne, la Fédération Artisans du Monde, France Nature Environnement, Sherpa et l’Union syndicale Solidaires, etc sont (...)

    Lire la suite de l’article

  • Vers une première victoire contre l’Accord UE-Mercosur

    lundi 9 novembre 2020

    Communiqué de presse du collectif national Stop CETA Mercosur
    C’est ce lundi 9 novembre que les ministres du commerce des pays de l’UE, réunis en vidéoconférence, devaient enclencher le processus de ratification de l’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay). Cela n’est pas le cas : alors que la présidence allemande de l’UE en avait fait une priorité, aucun vote n’a eu lieu en raison des trop vives oppositions exprimées dans de (...)

    Lire la suite de l’article

  • Interpellez Emmanuel Macron et le gouvernement pour exiger l’abandon de l’accord UE-Mercosur !

    lundi 2 novembre 2020

    Emmanuel Macron a affirmé le 29 juin aux 150 citoyens de la Convention citoyenne pour le Climat : « sur le Mercosur, j’ai stoppé net les négociations ». Pourtant, les discussions se poursuivent entre les décideurs européens et le Brésil, l’Argentine, l’Uruguay et le Paraguay afin de ne pas renoncer à cet accord de libre-échange, largement rejeté par l’opinion publique, et qui fait peser de lourdes menaces écologiques, sociales, sanitaires et démocratiques. Abandonner cet accord est pourtant la première (...)

    Lire la suite de l’article

  • Accord UE-Mercosur : Près de 200 économistes demandent à la Commission de revoir sa copie

    mardi 17 novembre 2020

    Alors que la Commission européenne et les ministres du commerce des pays de l’UE veulent sauver le projet d’accord UE-Mercosur plutôt que l’abandonner (lire ici), près de 200 économistes de nombreux pays expliquent dans cette lettre ouverte combien les données utilisées pour justifier cet accord sont fragiles et largement infondées. Ils appellent la Commission à réaliser une étude d’impact plus sérieuse.
    Cette lettre ouverte a été initialement publiée par Médiapart. Elle existe en de nombreuses langues (...)

    Lire la suite de l’article

  • 2-9 novembre : Semaine de pression pour l’abandon de l’Accord UE-Mercosur

    lundi 2 novembre 2020

    L’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les pays du Mercosur est loin d’être enterré : les ministres du commerce des États-membres de l’UE, qui se réunissent ce lundi 9 novembre, ne veulent pas « jeter à la poubelle 10 ans de travail » et tentent de sauver un accord pourtant profondément rejeté par l’opinion publique. Les organisations de la société civile européenne et du Mercosur organisent une « semaine de pression » du 2 au 9 novembre pour exiger l’abandon pur et simple de ce projet d’accord (...)

    Lire la suite de l’article

  • Stop accord UE-Mercosur : demandons aux collectivités territoriales de s’engager

    mardi 6 octobre 2020

    Alors que la pandémie de coronavirus a révélé au grand jour les fragilités économiques, sociales et sanitaires engendrées par la mondialisation néolibérale et productiviste, à Bruxelles, la Commission européenne cherche à en sauver le principe en négociant des accords tout azimuts (Mexique, Nouvelle-Zélande, Australie, etc). Au moment où les promesses de « relocalisation » et de régulation de la mondialisation sont progressivement mises en sourdine, l’accord UE-Mercosur, pourtant largement rejeté par (...)

    Lire la suite de l’article

  • Accord UE-Mercosur : derrière la confusion, où en est-on ? Réponse en 10 questions.

    lundi 5 octobre 2020

    La confusion règne. Le vendredi 18 septembre, suite à la remise d’un rapport d’évaluation relativement critique sur l’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les États du Mercosur, le gouvernement a d’abord laissé entendre qu’il s’opposait à cet accord : « il n’y aura pas d’accord au détriment de notre planète » a affirmé la ministre de la transition écologique Barbara Pompili.
    Le mardi suivant, Franck Riester, ministre du commerce extérieur, laissait pourtant la porte ouverte en indiquant ne « pas (...)

    Lire la suite de l’article