Partagez

Restez informés

Stop accord UE-Mercosur : demandons aux collectivités territoriales de s’engager

mardi 6 octobre 2020

Alors que la pandémie de coronavirus a révélé au grand jour les fragilités économiques, sociales et sanitaires engendrées par la mondialisation néolibérale et productiviste, à Bruxelles, la Commission européenne cherche à en sauver le principe en négociant des accords tout azimuts (Mexique, Nouvelle-Zélande, Australie, etc). Au moment où les promesses de « relocalisation » et de régulation de la mondialisation sont progressivement mises en sourdine, l’accord UE-Mercosur, pourtant largement rejeté par l’opinion publique, est encore loin d’être enterré (lire notre décryptage) : les ministres du commerce des États-membres de l’UE ne veulent pas « jeter à la poubelle 10 ans de travail ». Il convient dont d’augmenter la pression afin que l’accord UE-Mercosur soit purement et simplement abandonné, et que la politique commerciale européenne soit revue en profondeur.

La coalition internationale d’organisations mobilisées contre l’accord UE-Mercosur a rédigé dans cette optique une proposition de résolution à proposer aux collectivités territoriales afin qu’elles s’engagent à la fois "en faveur de l’abandon de l’accord UE-Mercosur et en faveur de la relocalisation écologique et solidaire". Il est donc proposé aux collectifs locaux et groupes locaux des organisations mobilisées contre l’Accord UE-Mercosur de contacter leurs collectivités (communes, communauté de communes, départements, régions, etc) pour les inviter à débattre de ces enjeux et endosser une résolution de ce type. La résolution type est fournie à titre d’exemple, et l’argumentaire mis à disposition pour soutenir une telle démarche.

Merci de nous tenir au courant de vos démarches auprès des collectivités territoriales et de leurs initiatives en ce sens : contact@collectifstopTAFTA.org.